Filtrer les produits
développer

Prix

Prix

  • 370,00 € - 864,00 €

Catégorie : Armoires phytosanitaires

Guide d'achat des armoires phytosanitaires

Les produits phytosanitaires sont composés d'un mélange complexe associé à de la matière active, nécessitant une manipulation attentive de l'opérateur en raison des dangers sur l'environnement, les cultures et les personnes. Leur usage est dangereux pour la sécurité des utilisateurs, et exige de prendre des précautions particulières lors du stockage, de la préparation et de l'utilisation des produits.

L'armoire  phytosanitaire  doit répondre à plusieurs impératifs :

  • l'armoire doit être aérée ou ventilée
  • l'armoire doit être fermée à clé
  • la porte doit s'ouvrir vers l'extérieur
  • le sol doit être étanche, grâce à un plancher de rétention, une palette de rétention ou un bac de rétention. De même, il est important de mettre en place un caillebotis pour isoler les produits du bac de rétention.
  • l'éclairage doit être suffisant
  • l'installation électrique doit être conforme à la norme NF C.15.100
  • l'armoire doit posséder une signalisation comportant les consignes de sécurité et les pictogrammes de danger normalisés
  • il est important de prévoir un extincteur à incendie à l'extérieur de la zone de stockage et un équipement de secours adapté : laveur d'yeux, mallette de premier secours.
  • les produits doivent pouvoir être rangés par famille, en séparant les produits incompatibles entre eux

Règlementation de l'armoire phytosanitaire

Décret n°87-361 du 27 mai 1987

Une armoire phytosanitaire est très normalisée par la loi française. Le décret n°87-361 datant du 27 mai 1987 définit un certain nombre de règles à respecter en matière de stockage de produits phytosanitaires.

Article 3 : « Les produits antiparasitaires doivent être conservés dans leur emballage d'origine jusqu'au moment de leur utilisation. »

Article 4 : « Les produits antiparasitaires doivent être placés dans un local réservé à cet usage. Ce local doit être aéré ou ventilé. Il doit être fermé à clef s'il contient des produits antiparasitaires classés très toxiques, toxiques, cancérigènes, tératogènes ou mutagènes. Cette clef est conservé par l'employeur. »

Article 5 : « Seul peut être utilisé du matériel réservé à l'usage des produits antiparasitaires » ... « Les ustensiles également réservés à cet usage doivent être placés dans un local prévu à l'article 4 ci-dessus. »

Article 8 : « les équipements de protection doivent, après leur nettoyage, être placé dans une armoire vestiaire individuelle destinée à ce seul usage et situé dans un local autre que celui visé à l'article 4 ci-dessus. »

Article 10 : « L'employeur doit interdire aux travailleurs de priser, de fumer, de boire et de manger lors de toute exposition aux produits antiparasitaires et avant qu'il ait été procédé au nettoyage corporel. »

Lire la suite